Arretez de rapatrier nos frères et de signer des laissez-passer!

Deutsch hier: http://bglbb.blogsport.de/2017/01/25/schluss-mit-der-abschiebung-unserer-brueder-und-schwestern-und-mit-der-unterzeichnung-von-reisedokumenten-fuer-abschiebungen/

Nous sommes malien(ne)s, nous sommes africain(e)s!
Arretez de rapatrier nos frères et de signer des laissez-passer!

Manifestation le 31/01/17
à l´ambassade du Mali à Berlin,
à 14h, Lieu de rencontre: 13:45 Adenauerplatz (U 7)

Chèr(e)s ami(e)s,

les circonstances nous obligent à prendre notre destin en main sans les politiciens qui ne pensent qu´à leur tête et leur poche. Ils ont trahi notre confiance avec des mensonges incessants.

Nos dirigeants maliens, le président, le ministre et l‘ambassadeur, nous ont trahis. Notre vie ainsi que notre avis ne comptent plus pour ces gens. La seule chose qui compte est l´argent. Ils se servent de nous pour remplir leurs propres intérêts. Vu tout ce qui se passe dans notre pays, nous nous sentons dans l´obligeance de nous lever contre ces dirigeants corrompus qui se disent patriotes.
Nous lancons un appel à tou(te)s les frères et soeurs malien(e)s et africain(e)s pour le 31/01/17 à une manifestation devant l´ambassade du Mali.
L´objectif principal de la manifestation est :
Arrêter le trafic des êtres humains.
Le départ pur et simple de l‘ambassadeur!!
L‘arrêt des expulsions!!

Les causes sont justifiées:
1. Ils travaillent avec les autorités allemandes en signant des laissez-passer pour expulser nos frères et soeurs et en faisant des identifications même par téléphone. Tout ca pour l´argent.
2. Nous demandons aussi au chef du gouvernement d´arrêter d´envoyer des agents pour identifier les malien(ne)s afin de les ramener au Mali.
3. Nous avons des preuves qui montrent les corruptions et les mensonges de nos dirigeants (des enregistrements téléphoniques, des temoignages), nous avons aussi écrit des lettres sans réponses.
4. Nous voulons la libération de nos frères et soeurs qui se trouvent en prison partout en Allemagne.
5. Comment est-il possible qu´un seul homme puisse être l´ambassadeur dans 11 pays?
6. L´ambassadeur n´est jamais là pour ses ressortissants qui ont des problèmes. On ne peut jamais parler avec lui car il est toujours absent, et il se dit être là pour nous.
Nous en avons assez des dirigeants corrompus, nous voulons des gens capables de dire non aux européens mais pas de mendier. Nous voulons des solutions malien(ne)s aux problèmes maliens.
La politique hypocrite de l‘Allemagne se montre dans le fait que le gouvernement a décidé d’envoyer encore plus de soldats pour la mission militaire au Mali – en même temps qu’ils expulsent des réfugiés là-bas!

Nous demandons l‘arrêt immédiat de toute tentative de signer des accords de réadmission entre l‘Union Européenne et le Mali et les autres pays d‘Afrique, l‘arrêt immédiat du „processus de la Valette“ et de mettre fin aux expulsions!

Non au traffic d‘humains commis contre les migrant(e)s!
Trop c´est trop!!!

Group Djekafo

imprimer et distribuer l‘appel
Den Aufruf ausdrucken und verteilen

Appel du réseau transnational Afrique-Europe Interact:
Soutenez la manif devant l‘ambassade Malienne le 31 Janvier!
Disons NON aux expulsion, NON aux accords de réadmission, NON au „processus de la Valette“!


Les raisons: Depuis l‘été 2016, de plus en plus de migrant(e)s et réfugié(e)s malien(ne)s ont été expulsé(e)s de l‘Allemagne et d‘autres pays européens. Pendant ces expulsions, il y avait plusieurs cas de maltraitements graves par la police contre les personnes expulsées. Le 6 Janvier 2016, les autorités allemandes se servaient même d‘un vol mini-charter pour expulser deux hommes maliens à tout prix. Toutes ces expulsions se passent avec la coopération active de la part des ambassades maliennes qui fournissent des documents de laisser-passer demandés pour cette procédure. Dans ce cadre, l‘état malien envoie aussi des agents faire des missions pour identifier des personnes malien(ne)s afin de les expulser.
Toutes ces mesures, qui posent un menace sévère contre les ressortissant(e)s malien(ne)s vivant(e)s en Europe, se passent dans le contexte du soi-disant „procès de la Valette, qui est en train de se brutaliser de plus en plus – pas seulement pour fermer les trajets des réfugié(e)s et migrant(e)s qui viennent des pays africains, mais aussi pour massivement renforcer les expulsions de l‘Europe.
Dans ce contexte, le 11 Décembre 2016, un communiqué était signé à Bamako entre Abdoulaye Diop, ministre malien des affaires étrangères, et son homologue néerlandais Bert Koendersen fonction de représentant de l‘Union Européenne. Le gouvernement malien a confirmé sa disposition à collaborer avec l‘UE dans les domaines du contrôle migratoire et aussi des expulsions. Le but de l‘UE: Imposer au Mali, comme aux autres pays de l‘Afrique, de signer des accords de réadmission qui vont encore beaucoup faciliter et accélérer les expulsions des réfugié(e)s et migrant(e)s.

Nous devons nous mobiliser dans la rue contre cette politique – immédiatement et à nombreuses et nombreux! Disons NON à une politique qui cherche à barrer les trajets de la migration, laissant les gens mourir dans le désert et dans la mer! Disons NON à la terreur d‘expulsion! Disons NON à la guerre contre les migrant(e)s et réfugié(e)s!

Notre but est de défendre la liberté de circulation des êtres humains dans le monde. En même temps, nous voulons dénoncer une politique qui parle de „combattre les raisons pourquoi les gens fuirent leurs pays“, mais qui continue à piler et recoloniser l‘Afrique. Dans ce sens, nous voulons aussi dénoncer que la soi-disante „aide au développement“ pour les pays africains est de plus en plus connecté avec des conditions de soutenir activement la politique migratoire de l‘UE. Au lieu de tout cela, nous voulons un dévelopement juste et équitable. Nous voulons un monde sans exploitation et frontières où tout le monde aura vraiement la choix de rester ou de partir.

Au Mali, en France et aussi en Allemagne: Des activistes et des communautes malien(ne)s, ensemble avec des gens solidaires, sont en train de se lever contre la politique du gouvernement malien qui se laisse rançonner et aussi corrompre par la politique de l‘Union Européenne. La pression est en train de grandir!

Dans ce sens, le 31 Janvier, nous voulons manifester tous ensemble devant l‘ambassade du Mali, contre la politique d‘expulsion qui concerne pas le Mali seul, mais tous les pays de l‘Afrique.
www.afrique-europe-interact.net


0 Antworten auf „Arretez de rapatrier nos frères et de signer des laissez-passer!“


  1. Keine Kommentare

Antwort hinterlassen

XHTML: Du kannst diese Tags benutzen: <a href=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>


acht − = null